ALPSUD MONTGOLFIÈRE

Une pédagogie dynamique et moderne

Lorsque nous programmons votre formation de pilote de montgolfière, nous l’organisons sur mesure. En effet, l’école de montgolfière ALPSUD tient à dispenser une formation qualitative et adaptée aux besoins de chaque élève. D’autre part, il est important de s’adapter aux contraintes météorologiques. Cela perme de faire en sorte d’optimiser le déroulé de la formation.

A chaque moment de votre formation, vous remarquerez qu’un soin particulier est apporté à votre progression. La satisfaction de nos élèves est gage de motivation, de sérieux et donc de réussite. De prime abord, une formation dense et méthodique comme celle que nous proposons peut rebuter. Elle pourrait sembler moins attrayante qu’une formule plus légère, et moins onéreuse. Cependant, une fois la formation terminée, nos élèves nous remercient de les avoir tirés vers le haut !

Envie de devenir pilote ?

Entrez en contact avec Fred, notre instructeur.

    Le programme de la formation de pilote de montgolfière

    Le déroulé de la formation de pilote de montgolfière est donc un compromis. C’est un équilibre entre planification des séances par avance, et adaptation quotidienne aux contraintes météorologiques. Composée de deux parties (pratique et théorique), la formation comporte deux types de séances. D’une part des moments en salle, et d’autre part des moments en vol, et sur le terrain. C’est d’ailleurs grâce à cela que l’instructeur pourra « jongler » pour optimiser le programme. Il saura occuper de manière pertinente tous les créneaux de formation, quelle que soit l’aérologie du jour.

    Généralement, les créneaux propices au vol en montgolfière sont positionnés tôt le matin. Eventuellement, quand la météo le permet, il est possible de voler plus tard en journée, avant le coucher du soleil. Dans le meilleur des cas donc, deux vols sont possible par jour. Evidemment, les horaires de décollage seront adaptés à l’amplitude des journées. Réglementairement, ils devront se situer entre les horaires officiels du « lever du jour aéronautique » et de la « nuit aéronautique ».

    Entre les créneaux de vols, des cours théoriques seront dispensés. Le fait d’alterner pratique et théorie est gage d’une formation équilibrée. Des concepts abstraits traités en cours en salle pourront ainsi prendre leur sens lors des séances pratiques.

    Organisation et météorologie

    Il est évident que l’activité montgolfière est très dépendante de la météo. Elle l’est bien plus encore que d’autres activités aériennes comme l’avion ou l’hélicoptère. Par conséquent, la prise en compte de « l’aléa météo » fait partie intégrante de la formation de pilote de montgolfière. Dès votre entrée en formation, l’instructeur vous expliquera les solutions existant pour vous y adapter au mieux. En effet, lorsque des vols sont annulés pour raison météo, l’instructeur a toujours un cours prêt à être dispensé. De cette manière, la formation peur poursuivre son cours dans de bonnes conditions. Vous n’en ressortirez que plus prêt encore, pour les séances en vol qui suivront !

    Au delà des séances théoriques en salle, des séances de travaux pratiques au sol pourront aussi être proposées. Ces séances en situation, en présence du matériel, complèteront la formation.

    Toutefois, l’organisation de votre formation de pilote de montgolfière tient compte de la nécessité de ménager votre fatigue. Ainsi, un maximum de trois heures quotidiennes aux commandes du ballon est fixé. De même, un maximum de 5 h à bord de la montgolfière ne doit pas être dépassé. Enfin, les temps de repos entre les vols sont aussi contrôlés. Nous veillons à ce qu’une période de 12 heures de repos par vingt-quatre heures soit respectée.

    Le programme de la formation de pilote de montgolfière

    La formation de pilote de montgolfière comprend une partie théorique et une partie pratique. En ce qui concerne la partie théorique, elle se présente comme suit. Elle est composée de 9 thèmes. 4 d’entre eux traitent de sujets de connaissances communes avec l’avion (tronc commun), l’hélicoptère et le planeur.

    • Réglementation
    • Performances humaines
    • Météorologie
    • Communications

    Les 5 autres sont spécifiques aux aérostats (montgolfières).

    • Principes de vol
    • Procédures opérationnelles
    • Performance et préparation du vol
    • Connaissances générales de l’aérostat
    • Navigation

    L’objectif de la formation de pilote de montgolfière est de donner au pilote stagiaire toutes les aptitudes nécessaires pour voler en sécurité. A court terme, l’objectif est de lui permettre de passer le brevet BPL (Balloon Pilot Licence). Cela lui permettra d’agit en qualité de pilote commandant de bord. Le BPL permet de voler en conditions de vol à vue à bord d’un ballon. Cependant, l’objectif plus général est de préparer le pilote à toutes les situations de vol. En apprenant avec Alpsud, vous serez un pilote responsable et bien formé !

    Pilote montgolfière

    Progression et carnet de vol du pilote de montgolfière

    Le carnet de vol est le document qui atteste de l’état de l’expérience du pilote. Ce dernier est responsable de la bonne tenue de son carnet de vol. Au cours de la formation de pilote de montgolfière, tout vol doit y être inscrit. L’écriture doit être effectuée dès la fin du vol, afin de renseigner le carnet sans retard. L’instructeur devra consulter ce carnet d’ascensions, et y apposera sa signature pour validation. En cas de contrôle, le carnet d’ascensions doit être présenté à l’autorité de surveillance. Sa régularité et sa complétude seront ainsi vérifiées.

    Au delà du fait de contresigner tous les vols de l’élève dans le carnet de vol, l’instructeur vérifiera la complétude de la formation théorique. En effet, il contrôlera que l’élève a bien suivi tous les cours théoriques obligatoires de sa formation de pilote de montgolfière. Enfin, il vérifiera que tous les exercices en vol ont été validés. Ce n’est que suite à ces vérifications que le formateur pourra recommander à l’élève de passer l’examen théorique et pratique.

    En premier lieu, l’élève devra valider son examen théorique. C’est suite à cela qu’un FE (Flight Examiner) sera désigné pour lui faire passer l’examen en vol. Attention, l’examen pratique devra avoir lieu dans un délai maximal de 24 mois après l’obtention du brevet théorique.

    Carnet de vol

    Devenir pilote professionnel de montgolfière

    Pour les pilotes qui souhaitent faire de leur passion un métier, il est possible de passer le brevet professionnel. Pour ce faire, il faudra accumuler davantage d’heures de vol. Le nombre d’heures de vol minimum à effectuer varie en fonction de la classe des ballons. Ainsi le pilote devra effectuer 50 h de vol sur un ballon classe A (3400 mètres cubes) et un minimum de 2h avec un instructeur.

    Pour les ballons de classe B, il devra faire 100 h et deux heures minimum avec un instructeur. C’est seulement après avoir accumulé cette expérience que le pilote pourra obtenir la classe commerciale.